Kayak Pays Basque
(à partir de 12 ans selon niveau d’eau)

Soyez acteur de votre descente en dirigeant vous même, en semi autonomie, un engin de nouvelle génération. Toujours encadré par un guide professionnel.

Lire la vidéo
Previous
Next

Le kayak-raft qu’on appelle également le « airyak » ou le « airboat » est un kayak gonflable très stable (adapté aux débutants) pour une personne. Il permet de descendre aisément les parcours raft de classe 2 ou 3. Embarcation fermée, le kayak se dirige en position assise avec une pagaie.

C’est durant la seconde moitié du XIXe siècle que Jhon MacGregor introduit la pratique du kayak dans la culture occidentale. Ce sport s’ouvre au monde de la compétition en 1865 en Angleterre puis en 1869 en France. La Fédération internationale de canoë est créée en 1924. Dès lors les compétitions s’enchainent avec les championnats d’Europe en 1933 et les championnats du monde en 1938. En 1936, les jeux olympiques de Berlin voient la première épreuve officielle de ce sport.

Le kayak est une sorte de pirogue très légère propulsée, dirigée et équilibrée par une pagaie.
D’origine inuit, il était confectionné avec des membrures ployées, bordées et pontées de peaux et manœuvré à l’aide d’une pagaie simple ou double.
De nos jours, des matériaux synthétique ou pneumatique, des toiles imperméables constituent le kayak et une pagaie double permet de le manœuvrer.
Dirigé en position assise avec une pagaie double, le kayak comporte un pontage appelé jupe laissant un trou pour s’asseoir appelé la baignoire.
La pratique sportive étant désignée par le terme général de « canoë kayak », on confond souvent le kayak avec l’aviron et le canoë. Cependant, les différentes pratiques et constructions permettent de distinguer d’un côté le kayak de rivière (eaux vives) et le kayak de vitesse (courses en ligne) et de l’autre le kayak de mer qui constituent tous deux une pratique sportive.